Après l’édition 2019 organisée en juin-juillet, tout porte à croire que la Coupe d’Afrique des nations 2021, qui aura lieu au Cameroun, prendra place en janvier-février, comme c’était le cas auparavant. Les fans de football africain seront de toute façon bientôt fixés puisque la Confédération africaine de football (CAF) tranchera dès la semaine prochaine, comme l’a confié son président, Ahmad, sur les ondes de RFI !

«Les dates de la CAN 2021 ? Elles seront données le 15 janvier prochain. Nous allons nous réunir au Cameroun et prendre cette décision avec les représentants de l’État camerounais et ceux du football africain», a annoncé le Malgache.

Ahmad prêt à discuter avec la FIFA pour le Mondial des clubs

Officiellement, ce probable changement de dates est dicté par les conditions climatiques puisque les mois de juin-juillet correspondent à la saison des pluies au Cameroun. Mais, officieusement, beaucoup d’observateurs estiment qu’il s’agit surtout d’une conséquence de la réforme du Mondial des clubs, opérée par la FIFA, qui aura lieu en juin-juillet 2021, ce qui conduirait les deux compétitions à se chevaucher.

Interrogé pour savoir si ce changement de dates s’effectue sous pression européenne, Ahmad est resté droit dans ses bottes : «En Afrique, l’été au nord du continent n’a rien à voir avec l’été au sud. Il faudrait que quelqu’un vérifie ma déclaration au symposium de Rabat au moment où nous avions annoncé une CAN à 24 en juillet. J’ai toujours dit que nous devions être flexibles par rapport à la météo.» Et au cas très hypothétique où la CAN est maintenue en été, le patron du football africain affirme qu’il est prêt à dialoguer avec la FIFA pour tenter de trouver une solution. «Vous savez, il y a toujours des arrangements, il y a toujours des discussions entre les différents responsables du football mondial. Nous allons nous mettre autour d’une table et trouver des solutions», a promis Ahmad. Malgré ces propos, la décision qui sera entérinée le 15 janvier ne fait guère de doutes…