Coup de massue pour Samson Siasia. Vainqueur de la CAN 1994 en tant que joueur, puis sélectionneur du Nigeria à deux reprises (2010/11 et 2016), le technicien de 51 ans vient d’être sanctionné d’une «interdiction à vie d’exercer toute activité relative au football (administrative, sportive ou autre) aux niveaux national et international. Il devra en outre s’acquitter d’une amende d’un montant de 50 000 francs suisses.»

Cette sentence a été prononcée par la chambre de jugement de la Commission d’Éthique de la FIFA qui a reconnu le Nigérian «coupable d’avoir accepté de recevoir des pots-de-vin dans le cadre de la manipulation de matchs, en violation du Code d’éthique de la FIFA.» Il s’agit d’une affaire en lien avec le Singapourien Wilson Raj Perumal, impliqué dans plusieurs scandales de trucage de matchs. La FIFA ne précise pas à quel moment ces infractions ont eu lieu.

L’ancien attaquant de Nantes (champion de France en 1995) était également passé par le banc des sélections U20 et U23 du Nigeria et il a été médaillé à deux reprises en tant que sélectionneur aux Jeux Olympiques (argent en 2008, bronze en 2016). Il a aussi remporté la CAN U20 en 2005 sur le banc et mené la sélection en finale du Mondial U20 la même année. Siasia avait quitté les U23 avec fracas en 2016 et n’occupait plus de fonctions depuis.

Le communiqué de la FIFA