Souvenez-vous, le 5 septembre dernier, Kylian Mbappé et Téji Savanier avaient tous les deux été expulsés du terrain suite à un carton rouge de l’arbitre. Les deux joueurs avaient fait appel contre la décision d’expulsion, mais la commission a rendu son verdict : Mbappé sera expulsé pour 3 matchs et Savanier pour 5 matchs.

Deux cartons rouges

Kylian Mbappé, joueur du PSG, et Téji Savanier, joueur de l’équipe de Nîmes, avaient tous les deux été exclus du terrain par l’arbitre lors de la dernière rencontre de leurs deux équipes le 5 septembre dernier. Savanier avait alors immédiatement demandé à faire appel de la décision de l’arbitre, qu’il jugeait exagéré.

Cette décision survenait après une faute importante du joueur de Nîmes sur l’attaquant du PSG. Mbappé avait alors eu la mauvaise idée de réagir violemment au comportement inadapté de son adversaire et l’avait poussé. Pourtant, les règles de la FFF sont strictes : toute démonstration de violence ou tentative d’intimidation sur le terrain mène à l’exclusion du joueur.

Un faible impact sur le début de saison

Malgré la demande d’appel de Savanier, la FFF est restée intransigeante et elle a rendu sa décision finale le lundi 24 septembre dernier. Savanier sera suspendu pour 4 matchs, plus un autre match de suspension à cause de la révocation d’un sursis. Mbappé, quant à lui, laissera ses chaussures de foot au vestiaire pour 3 matchs.

Heureusement pour les deux équipes concernées, ces suspensions auront peu de conséquences sur le reste de la saison. Les deux joueurs ont déjà purgé deux matchs de leur peine et Mbappé sera donc à nouveau présent sur le terrain dès samedi prochain contre Nice. Savanier, lui en revanche, ne retournera pas sur le terrain avant le 6 octobre prochain.

La FFF de plus en plus intransigeante

Plus le temps passe, plus les règles de la FFF en la matière se durcissent. Les arbitres sont de plus en plus encouragés à distribuer les cartons rouges pour toutes les démonstrations d’agressivité de la part des joueurs, quelles qu’en soit la nature ou l’importance. Ainsi, un simple accrochage comme celui entre Mbappé et Savanier n’aurait eu aucune conséquence il y a encore quelques années.

En plus d’encourager ses arbitres à punir sévèrement ce genre de comportement, la FFF se montre intraitable, même en commission d’appel. Une fois de plus, Mbappé et Savanier en ont fait les frais quand leur suspension a été maintenue. L’enjeu pour la FFF, c’est d’offrir une image absolument irréprochable du sport qu’elle représente.