En quête d’un buteur susceptible de pallier la longue absence de Marcus Rashford, Manchester United a jeté son dévolu sur Odion Ighalo (30 ans), prêté par le Shanghai Shenhua dans les dernières heures du mercato. Si beaucoup d’observateurs ont jugé ce transfert «surprenant», il faut rappeler que les Red Devils ne sont pas les premiers à penser au Nigérian comme attaquant de secours en hiver. Il y a un an en effet, le FC Barcelone avait également tenté sa chance exactement à la même période !

«Ce devait être un prêt de six mois. C’est gratifiant d’entendre que Barcelone est intéressé et tous les joueurs seraient plus que ravis d’y aller. Mais avec tout le respect que j’ai pour eux, je venais de terminer deuxième meilleur buteur en Chine avec 21 buts. J’estimais mériter mieux (qu’un statut de remplaçant, ndlr) et je ne voulais pas être un joueur à court terme quelque part. Nous avons rejeté l’offre. C’était une décision facile à prendre», racontait en mars dernier le meilleur buteur de la CAN 2019 auprès de la BBC.

Cette fois, les conditions sont presque les mêmes, mais l’amour qu’Ighalo porte à MU, un club qu’il supporte depuis l’enfance, a fait la différence. Pour rappel, à l’époque, le Barça s’était alors tourné vers le Ghanéen Kevin-Prince Boateng dont le passage en Catalogne ne restera pas dans les annales…