Confronté au faible rendement du Malien Kalifa Coulibaly, le FC Nantes est en quête d’un avant-centre cet hiver. La piste prioritaire mène à Yohan Boli, actuel deuxième meilleur buteur championnat belge avec Saint-Trond (10 buts), mais l’international ivoirien est très convoité à six mois du terme de son contrat, et les Canaris pensent donc à deux anciens de la maison jaune au cas où cette piste n’aboutit pas, révèle L’Equipe ce lundi.

Il y a d’une part, le Ghanéen Majeed Waris, cantonné à la réserve du FC Porto depuis son retour de prêt l’été dernier en provenance de… Nantes et qui se cherche donc une porte de sortie. Le second nom est nettement plus surprenant puisqu’il s’agit de Préjuce Nakoulma, qui avait pourtant quitté les Canaris en très mauvais termes à l’été 2018.

Depuis, le Burkinabè, actuellement libre de tout contrat, a changé d’agent, ce qui rend envisageable son retour à Nantes, où il vit d’ailleurs. Le contact a en tout cas été récemment renoué entre les deux parties. Affaire à suivre…