Accusé par son club du PAS Lamia d’avoir disparu sans laisser de traces, Hachim Mastour a répliqué par la voix de son père, Abderrahim, qui a expliqué que l’international marocain est actuellement blessé et qu’il se fait soigner en Italie mais avec l’accord de son employeur !


Mercredi, le club grec du PAS Lamia annonçait sa décision de saisir la justice suite à l’absence prolongée de l’international marocain, Hachim Mastour (20 ans). Recruté l’été dernier mais en difficulté durant la première partie de saison (seulement 64 minutes jouées en championnat), l’ancien grand espoir du Milan AC était accusé de ne plus avoir donné signe de vie depuis la trêve hivernale. Mais dans l’entourage du joueur, on conteste catégoriquement cette version des faits.

Ce vendredi, le père du milieu offensif, Abderrahim Mastour, a pris la parole dans la presse marocaine en expliquant que son fils souffre d’une blessure depuis mi-décembre. « Quand Hachim a demandé une expertise médicale, les dirigeants ont refusé de lui payer les examens« , a raconté le paternel en affirmant que le joueur a été contraint de continuer à s’entraîner, ce qui a aggravé sa blessure. Faute de médecin spécialisé au club, Mastour a préféré rentrer se faire soigner à ses frais en Italie, en accord avec le PAS Lamia, jure son père.

« Après une échographie et un examen aux rayons (à l’IRM, ndlr), l’équipe médicale en Italie a fixé l’indisponibilité du joueur à une période de 40 à 60 jours« , poursuit Abderrahim Mastour. « Nous sommes aujourd’hui surpris de l’attitude du club, qui prétend que j’ai disparu« , a pour sa part déploré Hachim Mastour pour Le Matin. L’entourage du Lion de l’Atlas dénonce une forme de mauvaise foi de la part du club et, selon la même source, le joueur et son agent Mino Raiola ont décidé de porter l’affaire devant les instances compétentes qui devront tenter de démêler le vrai du faux dans ce litige.