Arrivé au PSG sur la pointe des pieds au cœur d’un mercato pourtant animé du côté de la porte d’Auteuil, Idrissa Gueye s’est déjà mis l’exigeant public du Parc des Princes et ses coéquipiers dans la poche. Sa prestation de haut vol face au Real l’a sans doute révélé aux yeux de l’Europe du foot.

Depuis l’arrivée de QSI, lorsqu’on envisage le PSG du point de vue du mercato, on pense forcément à des recrues star sur et en dehors du terrain. Cet été par contre, le retour du directeur sportif Leonardo a fait souffler sur l’effectif parisien, un vent de sobriété et d’efficacité. Mis à part Mauro Icardi et dans une moindre mesure Keylor Navas, aucune grande star n’a rejoint l’équipe de Thomas Tuchel.

Pourtant, les autres recrues trouvent progressivement leur place dans les compositions d’équipes du technicien allemand. Abdou Diallo est ainsi solide en défense, Sarabia donne satisfaction, et que dire d’Idrissa Gueye (29 ans) ? Déjà en vue lors de ses premiers pas avec les Rouge et Bleu en championnat, le natif de Dakar a considérablement élevé son niveau de jeu pour le premier match du PSG en Ligue des champions mercredi face au Real Madrid (3-0).

Des statistiques 5 étoiles

Aligné dans l’entrejeu aux côtés de Marquinhos et Marco Verratti, le Lion a littéralement écœuré ses adversaires du soir. Dès la 2ème minute, il aurait ouvert le score si Toni Kroos ne lui avait pas subtilisé le ballon de justesse. Par la suite, le finaliste de la CAN 2019 s’est magnifiquement distingué en ratissant un nombre incalculable de ballons. Si son volume de jeu était connu, il a véritablement crevé l’écran avec des relances impeccables et une qualité technique évidente à l’image de sa passe décisive pour Angel Di Maria à la 33ème minute pour le second but parisien. Ses excellents retours sur Karim Benzema et Eden Hazard ont également impressionné.

Au terme de la rencontre, l’ex joueur d’Everton était le second Parisien ayant touché le plus de ballon (90) juste derrière Marco Verratti (115). La bonne impression laissée par le milieu de terrain sénégalais a été confirmée par ses statistiques : 2 interceptions, 6 récupérations, 3 dribbles réussis, mais aussi et surtout, 93% de passes effectuées avec succès.

Un entraîneur et des coéquipiers sous le charme

En conférence de presse d’après match, Thomas Tuchel ne s’y est d’ailleurs pas trompé : «C’est une machine, il n’arrête jamais de courir…» a souligné le technicien allemand, une nouvelle fois séduit par celui qui est souvent présenté comme son «chouchou». Même son de cloche du côté de ses coéquipiers. Déjà encensé par Marco Verratti avant la rencontre, Gana a également été congratulé par son capitaine Thiago Silva : «Idrissa est incroyable. Je n’ai pas de mots, je ne sais pas combien de ballons il a récupéré aujourd’hui (hier) et ce n’était pas des ballons faciles…». «C’est un joueur dont nous avions besoin», a par ailleurs résumé Juan Bernat. De son côté, le joueur formé à l’Institut Diambars a une fois encore, fait preuve d’humilité : «Je suis content d’entendre ces compliments mais le plus important aujourd’hui, (hier) c’était l’équipe.»

En somme, si les suiveurs des Lions de la Teranga ou de la Premier League n’ont sans doute pas été surpris par ces performances, force est de constater qu’Idrissa Gueye a su choisir son match pour se révéler à l’Europe du foot comme ce qu’il est depuis plusieurs années déjà : un joueur de classe mondiale.