Pourtant pas habitué à faire des vagues, le latéral droit de Rennes, Hamari Traoré, s’est signalé ces dernières années par des clashs avec deux des stars de la Ligue 1 : il y a d’abord eu l’épisode du «vent» infligé par Neymar en janvier 2018, puis son altercation avec Dimitri Payet en janvier dernier. A l’occasion d’une interview accordée ce jeudi à L’Equipe, le Malien a donné sa version des faits.

«Neymar mon copain ? Copain oui, on va dire ça (sourire). Il y a eu des petits trucs entre nous qui font partie du foot. Mais ce n’est rien, c’est un grand joueur. Il est toujours dans la provocation et quand il a fait ça, pour moi, ça veut dire qu’il n’était pas bien dans son match», a dédramatisé le Rennais, beaucoup moins tendre en revanche à l’égard de Payet. «Oui mais là, c’est autre chose, car il a insulté ma mère. On ne touche pas à la famille», a signifié l’Aigle.

Le «vent» de Neymar en 2018