Après six saisons effectuées (2005-2011) sous le maillot de l’Olympique de Marseille, ponctuées notamment par un titre de champion de France en 2009-2010, Taye Taiwo (26 ans) a relevé le défi de l’AC Milan. Mais le Nigérian, pas épargné par les tifosi, semble connaître pour l’instant des débuts difficiles avec le club milanais. Massimiliano Allegri, le coach des Rossoneri, n’est néanmoins pas inquiet.


Taye Taiwo ne crève pas l’écran pour ses premiers pas avec l’AC Milan. C’est le moins que l’on puisse dire. En effet, les performances réalisées par le défenseur nigérian lors des deux derniers matches de préparation des Rossonneri laissent pour l’instant à désirer.

Dans la rencontre amicale qui opposait son club à Malmö dimanche (2-2), l’ancien joueur de l’OM n’a pas été épargné par les commentaires sur Twitter des tifosi qui regardaient le match, rapporte le Dix Sport. Ainsi « The Milan Guy » considère que Taiwo « semble maladroit/niais/pas technique… et autre chose ?« . Pour « acmilan_latino AC Milan Latino », le Flyning Eagle est « très faible en attaque  et n’avance pas plus que la moitié de terrain« . « Taiwo est maladroit, il ne m’a pas plus du tout« , conclut « milanista81 ».

Allegri: « Taiwo a besoin de temps »

Il faut croire que Taiwo ne s’est pas ressaisi jeudi à l’occasion de la rencontre amicale entre l’AC Milan et la Juventus de Turin (1-2). En effet, selon Goal, l’arrière gauche a encore essuyé les critiques après un match décevant. Pour autant, Massimiliano Allegri n’est pas inquiet sur la capacité de Taiwo à s’imposer chez les Rossoneri.

En effet, le coach du champion d’Italie 2011 considère que le Nigérian a encore besoin d’un temps d’adaptation. « Je suis d’accord pour dire qu’il aurait pu faire mieux, a-t-il reconnu jeudi en conférence de presse d’après-match, mais le reste de l’équipe aussi. Il a besoin de temps pour être en pleine possesion de ses moyens. Il faut encore qu’il s’adapte au football italien et il apprend peu peu notre langue et notre culture. » Espérons pour cela que Taiwo recoive l’aide de l’autre joueur africain de l’effectif, le Ghanéen Kevin-Prince Boateng, pour ne pas se casser les dents sur le défi milanais.