Resté dans la postérité comme le premier buteur du Mondial 2010, le premier organisé sur le sol africain, Siphiwe Tshabalala a attendu l’âge de 34 ans pour vivre sa première expérience à l’étranger, en 2018 en Turquie sous les couleurs d’Erzurumspor. Mais le Sud-Africain aurait pu s’exporter beaucoup plus tôt. Dès 2010 en fait puisqu’à cette époque le Paris Saint-Germain s’était, entre autres, penché sur son cas, comme il l’a confié au micro de RFI !

«Il y avait beaucoup de grands clubs européens qui s’intéressaient à moi au début, comme le PSG par exemple. C’est Arsène Wenger lui-même qui me l’a dit pendant la Coupe du monde. Mais c’est malheureux que rien ne se soit matérialisé par la suite», a regretté celui qui était âgé de 25 ans à l’époque et qui a finalement effectué l’essentiel de sa carrière aux Kaizer Chiefs (2007-2018).