Un nouveau bijou sur coup franc de Lionel Messi à la 90e minute puis une égalisation arrachée par Luis Suarez à la dernière seconde (90e+3) ont permis au FC Barcelone d’éviter une déconvenue en prenant un point mardi soir sur la pelouse de Villarreal (4-4) au terme d’un match dingue en Liga.

Mais le Sous-Marin Jaune, à la lutte pour le maintien, pourra se vanter d’avoir fait trembler le leader du championnat espagnol, notamment sous l’impulsion de son duo d’attaquants africains, Samuel Chukwueze et Karl Toko Ekambi, particulièrement remuants.

Fraîchement élu jeune joueur de l’année lundi par sa Fédération lors des NFF Awards, le Nigérian Chukwueze (19 ans) a fait d’énormes différences tout au long du match. « Il a détruit Samuel Umtititi et Clément Lenglet avec sa puissance, sa vitesse et ses approches directes« , écrit notamment Marca. Le Super Eagle se crée une énorme occasion d’entrée mais ter-Stegen sort bien pour le mettre en échec.

Cela n’a pas découragé le vainqueur du Mondial U17 2015 qui a fait parler sa vitesse pour mystifier Alba et réduire le score à 2-1 à la 23e minute en deux temps et avec l’aide du poteau. Au retour des vestiaires, le Nigérian a ensuite lancé Toko Ekambi d’un savoureux extérieur du pied le long de la ligne de touche et le Camerounais a égalisé d’une frappe parfaite dans un angle fermé (50e). Chukwueze a même frôlé le doublé à 3-2 suite à un petit numéro mais ter-Stegen a détourné sa frappe sur la barre. Malgré ce scénario frustrant pour Villarreal, il faut s’attendre à entendre encore parler du Super Eagle à l’avenir !

Le but de Chukwueze en vidéo

Le but de Toko Ekambi en vidéo

 

Chukwueze frôle le doublé