Marc Dorcel, le pape du X français, souhaite qu’elle rejoigne le casting de son prochain film. Son nom figure au top 10 de Twitter. Ses photos font régulièrement la une des magazines people. Zahia D. est devenue une véritable star depuis qu’elle a révélé à la police avoir vendu ses charmes à Franck Ribéry, Karim Benzema et Sidney Govou, des cadres de l’équipe de France. Une célébrité dont elle se serait bien passée.


Zahia D. « rentre à fond dans nos projets », lance, l’œil espiègle, le célèbre producteur français de films X, Marc Dorcel. La jeune prostituée d’origine algérienne est sur les tablettes du gourou du porno français qui a confié hier au Post.fr qu’il souhaiterait la voir intégrer son casting pour le film qu’il prépare pour la prochaine Coupe du monde. Zahia D., pour ceux qui ne la connaissent pas encore, est à l’origine d’une affaire de mœurs qui a fait récemment trembler la planète football, un scandale impliquant plusieurs cadres de l’équipe de France.

Ribéry, Benzema et Govou dans la tourmente

Entendue il y a une dizaine de jours par la brigade de répression du proxénétisme (BRP), Zahia D., aujourd’hui âgée de 18 ans, a indiqué avoir eu des relations sexuelles rémunérées avec Franck Ribéry et Karim Benzema, alors qu’elle était mineur. Sidney Govou aurait également passé une nuit en sa compagnie en mars 2010. Cette fois, elle était majeure. Franck Ribery, l’attaquant vedette du Bayern Munich, a avoué avoir eu des relations sexuelles avec elle au printemps 2009. Selon les procès verbaux que s’est procurés Le Monde.fr, le joueur a également admis lui avoir payé ses voyage et séjour en Bavière, mais contesté lui avoir versé une somme contre des faveurs sexuelles.

Pour Karim Benzema, Zahia D. a indiqué avoir eu une relation sexuelle avec lui en 2008 alors qu’elle n’était âgée que de 16 ans. Il devrait être entendu par les enquêteurs en qualité de témoin, comme ce fut le cas pour ces deux autres coéquipiers, courant mai. Selon Le Monde, la jeune femme se prostituerait depuis mars 2008, et gagnerait autour de 20 000 euros par mois, à raison de 1 000 à 2 000 euros la passe. Ses révélations à la police interviennent dans le cadre d’une enquête sur un réseau de proxénétisme. Le 12 avril, la police a fait irruption au Zaman Café, un café oriental branché sur les Champs-Elysées, et y a découvert de jeunes prostituées. Un lieu où une petite vedette de la TNT – il animait un show de télé-réalité sur la TNT et avait participé à la « Nouvelle star » sur M6 – , un certain Abou Sofiane avait ses habitudes. Ce dernier a été mis en examen et incarcéré pour « proxénétisme aggravé » dans le cadre de l’enquête.

«J’attaquerai un par un tous ces sites»

Depuis l’éclatement de l’affaire, Zahia D. est devenue, malgré elle, une star en France et à l’étranger. Ses photos, puisées dans son profil Facebook, font régulièrement la une des magazines people. Selon le site pipole.net, la jeune blonde à la plastique de pin-up figure au top 10 des sujets les plus évoqués sur Twitter. Dimanche, elle aurait même été en tête des posts « les plus chauds » sur l’un des principaux sites de buzz aux États-Unis, BuzzFeed. Cette hypermédiatisation n’est visiblement pas du goût de la jeune prostituée. « Jusqu’où peut-on aller dans l’exposition sur tous les sites internet des photos d’une personne, prises quand elle était mineure ? », s’est indigné sur les colonnes du Figaro l’avocat de Zahia, Me Daniel Vaconsin, vendredi dernier. « Si elle veut bien qu’on aille jusqu’au bout de cette histoire, j’attaquerai un par un tous ces sites », a-t-il encore menacé. Pas sûr que la jeune femme accepte l’invitation de Marc Dorcel.