La RD Congo s’est assurée la qualification pour les quarts de finale en même temps que la première place du groupe C de la CAN 2017 en prenant le meilleur sur le Togo (3-1) mardi à Port-Gentil. Les Eperviers sont en revanche éliminés.


La RD Congo sera au rendez-vous ! Alors qu’un point leur suffisait pour valider leur billet en quart de finale, les Léopards ont assuré la première place du groupe C de la CAN 2017 en s’imposant 3-1 face au Togo ce mardi à l’occasion de la dernière journée, éliminant du même coup les Eperviers. Contraints de s’imposer, les poulains de Claude Le Roy entraient pourtant mieux dans la partie et mettaient la pression sur le but de Matampi sans pour autant obtenir d’occasion franche. C’est surtout, Tchagouni, préféré dans le but à Agassa, sous le choc après la tentative de saccage de son domicile, qui animait le début de rencontre. Rapidement blessé, le gardien togolais serrait les dents. En souffrance sur chacune de ses interventions, il devait cependant se résoudre à céder sa place à Mensah.

Le nouvel entrant n’avait pas beaucoup de temps pour se mettre dans le bain. Dans la foulée de ce remplacement, Mbemba récupérait un bon ballon et lançait Kabananga en profondeur. Tout en puissance, l’attaquant congolais résistait au retour de Gakpé pour battre Mensah de près et ouvrir le score (0-1, 28e). Déjà sa 3e réalisation en autant de matchs ! Comme sonnés après ce but, les Eperviers en frôlaient un second sur une tête de Kabananga qui mourrait sur le poteau sur corner.


Togo vs RD Congo (1-3) – CAN 2017 par afrikfoot

Au retour des vestiaires, Tisserand renvoyait instantanément un dégagement du gardien togolais à l’autre bout du terrain et comme la défense adverse jouait mal le hors-jeu, Mubele en profitait pour doubler le score d’un lob maîtrisé (0-2, 54e). Malgré la pelouse en piteux état de Port-Gentil, le match s’ouvrait alors avec des occasions de chaque côté.

Côté congolais, si Bolingi se voyait logiquement refuser un but pour hors-jeu puis manquait le cadre, l’entrant Laba redonnait un semblant de suspense en réduisant le score pour le Togo après un bon travail d’Adebayor et Ayité (1-2, 69e). Mais d’une merveille de coup-franc rentré avec l’aide de la barre, Mpoku redonnait de l’air aux Léopards (1-3, 80e) avant que Lomalisa ne sauve in extremis une tentative d’Adebayor. Forte de ce deuxième succès et toujours invaincue, la RDC s’assure la tête du groupe et affrontera dimanche le 2e de la poule D (Egypte, Ghana ou Mali).

 Les onze de départ :

Togo : Tchagouni – Gakpe, Akakpo, Ouro Akoriko, Djene – Ayité, Atakora – Bebou, Dossevi, Boukari – Adebayor

RDC : Matampi – Mpeko, Tisserand, Bope, Lomalisa – Mbemba, Mulumbu, Kebano – Mubele, Bolingi, Kabananga