Un air de déjà-vu… Ce jeudi, le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) doit rendre son verdict dans l’affaire de la finale retour de la Ligue des champions africaine 2018-2019 Espérance Tunis-Wydad Casablanca. Pour rappel, à la 60e minute de ce match, les joueurs du WAC avaient refusé de reprendre la partie, s’estimant privés à tort du but de l’égalisation après avoir constaté que la VAR ne fonctionnait pas. Après 1h30 de confusion, cette rencontre avait été définitivement interrompue.

Dans un premier temps, la Confédération africaine de football (CAF) avait donné le match à rejouer sur terrain neutre. Mais, suite à un premier examen de cette affaire par le TAS, l’instance avait revu sa position et attribué le titre à l’EST en août.

Cette décision n’a pas refroidi le Wydad qui s’est de nouveau tourné vers le TAS pour contester sa défaite par forfait infligée par la CAF. Après avoir jugé l’affaire sur la forme en juillet, l’instance qui siège à Lausanne va cette fois l’examiner sur le fond, notamment concernant le problème du dysfonctionnement de la VAR. Verdict attendu dans les prochaines heures…