belhanda

La scène a fait le tour des réseaux sociaux. Mardi, le milieu de terrain de Galatasaray, Younès Belhanda, a été copieusement sifflé par ses propres supporters au moment de son remplacement à la 66e minute en Ligue des champions face au Real Madrid (0-1). L’international marocain a alors perdu ses nerfs et lancé des insultes répétées en direction des tribunes. Contre toute attente, l’entraîneur du club stambouliote, Fatih Terim, a toutefois pris position en faveur de l’ancien Montpelliérain.

«Ceux qui font ce genre de choses ne sont pas des supporters, ce sont des spectateurs», a taclé le technicien devant les médias. «Pour l’amour de Dieu : on joue contre le Real Madrid. Ces huées, ces quolibets, ces sifflets : ce n’est pas une chose à laquelle je suis habitué.»

Reste à savoir si les dirigeants seront sur la même longueur d’onde tant cet épisode semble jeter un froid sur l’avenir de Belhanda à Istanbul…