Après un match de bonne qualité, l’Egypte s’est qualifiée pour la finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2006 en disposant d’une bonne équipe sénégalaise par 2 buts à 1. Les Pharaons rencontreront vendredi la Côte d’Ivoire avec pour objectif de remporter un cinquième trophée continental.


C’est sans doute en disputant son meilleur match du tournoi que le Sénégal a été éliminé aujourd’hui au Caire. Devant 75 000 personnes acquis aux Pharaons, dans une ambiance de folie, les Lions de la Teranga ont fait honneur à leur maillot en se défendant bec et ongles. Le début de match est équilibré, les deux équipes n’osant pas se livrer. Comme au tour précédent face à la RDC, c’est sur penalty que l’Egypte va ouvrir le score à la suite d’une main incontestable et inutile de Frederic Mendy dans sa surface à la 37ème minute. Sans trembler, le capitaine égyptien Ahmed Hassan réussit deux fois de suite le tir de réparation, l’arbitre l’ayant fait retirer en raison de joueurs entrés trop rapidement dans la surface.

A la reprise les Lions de la Teranga reviennent sur la pelouse plus motivés que jamais et dès la 52éme minute le marseillais Mamadou Niang transforme d’une belle tête un centre parfait du Lyonnais Lamine Diatta. Un partout, le match est relancé.

Une superbe fin de match

La partie est animée, Mido, assez discret jusque la, ne cadre pas sa tête, Diouf rentre sur le terrain et amène un petit plus coté sénégalais et Abdelwahab sauve son équipe en repoussant un ballon chaud sur la ligne après un corner sénégalais (69e). La tension est perceptible sur le terrain et Mido, remplacé à la 78éme minute, pète les plombs et est à deux doigts de se battre avec son entraîneur. Pourtant ce dernier a eut du flair car c’est son remplaçant, Amr Zaki, qui va donner l’avantage aux Pharaons d’une tête puissante sur un bon centre d’Abo Treka.

Les sénégalais vont repartir de plus belle à l’attaque, s’exposant aux contres égyptiens. Moteb à la 85éme minute puis Zaki aux 86 et 88éme minute sont à deux doigts d’aggraver le score avant que Kamara ne soit fauché dans la surface à la dernière minute du temps réglementaire sans que l’arbitre n’accorde un penalty pourtant évident. Le petit plus souvent accordé aux équipes évoluant à domicile…

Le légendaire Hassan Hossam peut rentrer pour les arrêts de jeu, l’Egypte est qualifiée pour la finale et tentera vendredi, face à la Côte d’Ivoire, de remporter son cinquième titre. Les Lions de la Teranga joueront eux pour la troisième place face au Nigeria dans la petite finale.