Le Nigeria poursuit sa route dans la fête du football africain grâce à un doublé de Peter Odemwingie et un but de Martins. Le Mozambique n’avait tout simplement pas les armes pour faire chuter les Super Eagles.


Le Nigeria poursuit sa route dans la fête du football africain grâce à un doublé de Peter Odemwingie. Le Mozambique n’avait tout simplement pas les armes pour faire chuter les Super Eagles.

Avec trois points au bout de deux rencontres, le Nigeria pouvait se contenter d’un nul face au Mozambique pour valider son billet pour les quarts de finale de cette Coupe d’Afrique des Nations angolaise. Mais les Super Eagles avaient une revanche à prendre afin de se réconcilier avec leurs supporters. Mais aussi, et surtout, un statut de favori et de Mondialiste à assumer.

Battus par l’Egypte (3-1) lors du premier match, longtemps accroché par le Bénin lors du deuxième (1-0), les hommes de Shuaibu Amodu entendaient battre les Mambas pour s’affirmer. Peter Odemwingie, l’attaquant du Nigeria, l’annonçait d’ailleurs avant la rencontre : « On est les Super Eagles, on se doit d’être supers. » Et c’est justement Super Peter qui a frappé. Deux buts juste avant et juste après la pause qui envoient le Nigeria dans le Top 8 continental.

Très en vue tout au long de la rencontre, l’ancien Lillois aura fait mal à des Mozambicains dont on attendait mieux. Les Mambas avaient en effet encore toutes les cartes en main après avoir accroché le Bénin (2-2) et tenu en échec l’Egypte pendant une mi-temps (2-0). Mais les hommes de Mart Nooij n’ont pas fait le poids face à des Super Eagles, efficaces mais pas si super que ça.

Mucana Paito (35e) puis Miro Lobo (40e), notamment, ont eu beau tester Vincent Enyeama de loin, le portier de l’Hapoel Tel Aviv est vigilant. Pas question de laisser filer le match. L’affaire est définitivement entendue lorsqu’Obafemi Martins, après un bon travail d’Obi Mikel, crucifie Joao Rafael en toute fin de match (3-0, 85e).

Avec cette victoire sur un score fleuve, les Nigérians valident leur ticket pour les quarts de finale et rejoignent donc l’Egypte dans l’élite du football continental.

Le film de Nigeria-Mozambique