Près d’un mois après son élection, le Ballon d’Or 1995 George Weah a été officiellement intronisé comme président du Liberia lundi devant de nombreux invités au stade Samuel-Kanyon Doe de Monrovia.


Elu président du Liberia le 29 décembre dernier, le Ballon d’Or 1995 George Weah a été officiellement investi dans ses nouvelles fonctions lundi. Comme un symbole, la cérémonie a eu lieu dans un stade Samuel-Kanyon Doe en ébullition devant 35 000 personnes.

Un parterre d’invités prestigieux ont assisté à l’événement dont le sélectionneur du Togo Claude Le Roy, les légendes Samuel Eto’o, Jay-Jay Okocha, Didier Drogba, ou encore les Nigérians Sunday Oliseh et Taribo West ainsi que le président de la CAF, Ahmad, et la Sénégalaise Fatma Samoura, secrétaire générale de la FIFA. Une quinzaine de chefs d’États africains étaient là également, à l’image de l’Ivoirien Alassane Ouattara et du Sénégalais Macky Sall.

« Unis, nous sommes certains de réussir en tant que nation. Divisés, nous sommes certains d’échouer« , a lancé l’ancien buteur du Milan AC, premier président libérien élu pacifiquement depuis 47 ans, dans un message de rassemblement. « Dans ma vie, j’ai passé beaucoup de temps dans des stades de football. Mais aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres. Je peux vous garantir que cette fois-ci il n’y aura ni gagnant, ni perdant« , a encore ajouté Weah, élu avec 61,5% des voix devant le vice-président sortant Joseph Boakai. Pour l’unique Ballon d’Or africain de l’histoire, le plus dur commence désormais.

 Sur le même sujet : George Weah, de Ballon d’Or à président