Après avoir parié que John Obi Mikel ne marquerait pas de but avec Chelsea lors des 32es de finale de la Cup, un supporter des Blues a du se faire tatouer le nom du Nigérian, buteur lors de cette rencontre.


C’est une histoire qui prête à sourire, mais qui va faire réfléchir beaucoup d’amateurs de paris en tous genres. Supporter inconditionnel de Chelsea, Lee Mitchell a sa vie être propulsée en Une des tabloïds britanniques ces dernières heures. La raison ? Un pari lancé sur Twitter, que ce jeune Anglais a finalement perdu.

Tout a basculé dimanche, lorsque le jeune homme a posté sur son compte Twitter qu’il se ferait tatouer le nom de John Obi Mikel ou l’écusson des Blues si l’international nigérian inscrivait un but contre Derby County, lors des 32es de finale de la FA Cup. Pari assez sûr d’être facilement gagné, d’après lui, étant donné le rôle du Super Eagle, placé en sentinelle devant sa défense et donc peu enclin à se projeter pour se retrouver dans la surface de réparation adverse.

Mais, ironie du sort, tout ne s’est pas déroulé comme prévu et John Obi Mikel a inscrit l’un des deux buts des siens lors de leur succès (2-0)… faisant ainsi perdre son pari au pauvre Lee Mitchell, pris en témoin par de nombreux internautes. Joueur, il a tenu sa parole et a fini par se faire tatouer le nom du Nigérian sur la fesse, avant de poster le résultat sur son compte.

Auteur de l’ouverture du score, John Obi Mikel n’avait jusqu’à lors inscrit que trois buts sous les couleurs londoniennes depuis. Avec cette 4e réalisation, qui porte son total à quatre, les fans dont Lee Mitchell en premier, ne pourront plus dire qu’il ne l’ont pas dans la peau.