Gabon - Portugal
Gabon : Costa, ça commence à sentir le roussi
Sur la sellette l’été dernier, le sélectionneur du Gabon, Jorge Costa, avait été prolongé jusqu’à la CAN 2017 malgré une pluie de critiques. Sauf que la Fédération songerait désormais à le remercier à seulement deux mois du coup d’envoi de la compétition !

A deux gros mois de la CAN 2017 que le Gabon va accueillir du 14 janvier au 5 février, les Panthères continuent de naviguer à vue… Comme l’affirmait une rumeur insistante depuis 24 heures, le sélectionneur Jorge Costa se rapproche de la sortie et pourrait bien être limogé tout prochainement. Un signe supplémentaire va dans ce sens ce jeudi : prévue vendredi, l’annonce de la liste des joueurs retenus pour le match éliminatoire du Mondial 2018 contre le Mali (12 novembre) est reportée à une date ultérieure, indique la Fédération sans plus de précision…

Très contesté, le technicien portugais avait été prolongé de manière assez déconcertante jusqu’à la CAN l’été dernier. Mais le Lusitanien a visiblement perdu ses soutiens haut placés entre temps… Alors que son manque d’implication est pointé du doigt, Costa a notamment brillé par son absence remarquée lors du tirage au sort de la compétition le mois dernier.

Depuis la reconduction de leur sélectionneur contre vents et marées, les Panthères ont battu le Soudan (2-1), perdu au Cameroun (1-2) et surtout concédé le nul à domicile face au Maroc (0-0) pour débuter la phase de groupes des éliminatoires du Mondial 2018. Trois prestations peu emballantes, mais pas pires que celles du début d’année. Limoger Costa juste avant une échéance aussi importante n’apparaît donc pas comme la meilleure des stratégies et traduirait une nouvelle fois les atermoiements de dirigeants régulièrement taxés d’amateurisme. Mais les décideurs gabonais ne sont plus à une contradiction près…


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Gabon




 
en bref

zoom



lire aussi

recherche