La Tunisie a été désignée hier comme pays organisateur de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), édition 2004, par le comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF).


La Confédération africaine de football a annoncé, lundi 4 septembre au Caire lors de la réunion de son comité exécutif, le choix de la Tunisie comme pays organisateur de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2004. La Tunisie a été préférée, avec neuf voix, au Zimbabwe (trois voix) et à la candidature commune de la Zambie et du Malawi (une voix).

La Tunisie accueille pour la troisième fois les phases finales de la CAN, après les compétitions de 1965 et de 1994.

L’élection de ce pays a été motivée par la qualité des infrastructures proposées. Les équipements hôteliers, les six stades pour la tenue des matchs, le Centre national de la médecine et du sport et celui de la lutte contre le dopage, auront été les atouts majeurs de la candidature tunisienne.

La Tunisie à l’honneur !

Les trente-deux rencontres de la 24è édition de la CAN se dérouleront à Bizerte, Sfax, Sousse et Tunis. Tunis, qui abrite le stade du  » 7-novembre  » de Radés, avec ses 60 000 places, en cours d’achèvement. Ce stade accueillera, par ailleurs, le lancement de la 14è édition des Jeux méditerranéens qui auront lieu en Tunisie du 2 au 15 septembre 2001.

Un calendrier sportif qui devrait en faire pâlir plus d’un. Constat qui trouve confirmation dans les propos du président de la Fédération tunisienne de football (FTF), Khaled Sanchou, cité par le quotidien tunisien La Presse.  » L’attribution de la CAN 2004 à la Tunisie témoigne de l’image rayonnante de notre pays.  » L’édition de la CAN 2002 se tiendra au Mali.