Déterminant lors du sacre de l’Algérie à la CAN 2019, le sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi, a réussi à garder l’ensemble du groupe concerné tout au long de la compétition. Le technicien est notamment parvenu à tirer le meilleur de Mehdi Zeffane, propulsé titulaire de façon inattendue suite à la fracture de la clavicule de Youcef Atal en quart de finale. Malgré les doutes de certains, Belmadi a su trouver les mots justes pour booster le joueur.

«Lors de la reconnaissance de la pelouse contre le Nigeria (en demi-finale), Djamel Belmadi est venu me voir. Il m’a dit : ‘Ce soir, il va falloir faire fermer les bouches parce qu’il y en a qui parlent mal à l’extérieur’», a raconté le latéral droit, actuellement libre, auprès de France Football. «Je me suis concentré sur ce que j’avais à faire. Et puis, quand on intègre une équipe qui tourne bien, c’est tout de suite plus facile. Djamel Belmadi a été déterminant. Il m’a soutenu et l’a fait savoir dans les médias. J’étais déterminé à ne pas être le maillon faible et à lui rendre la confiance sur le terrain. Maintenant, on est préparé depuis toujours pour ça. Quand on est remplaçant, on n’est pas content. Mais quand on joue, il faut aussi savoir assumer.» Ce que Zeffane sera très bien parvenu à faire !