Eric Djemba Djemba est de retour en sélection. Longtemps absent de la Tanière des Lions Indomptables, le milieu de terrain d’Odense revient, avec un plaisir non feint. A 30 ans, l’ancien relayeur de Manchester United est lucide sur son parcours. Et avoue qu’il n’a pas toujours été irréprochable, notamment avec Samuel Eto’o, capitaine et buteur du Cameroun. « Vous savez Samuel et moi quand on était plus jeunes on a eu ce problème d’ego. Je ne vais pas vous le cacher. Même involontairement, on a eu ce problème d’ego. Ça veut dire qu’il a existé mais, on a mûri. Samuel est quelqu’un qu’il faut approcher. Il a son caractère, il est comme il est. Chacun a son caractère, chacun est comme il est, mais il a un bon fond. Il faut le comprendre, c’est un mec qui a un bon fond. Je vais vous dire, il n’y a qu’un chef dans le bateau. On peut avoir plusieurs chefs mais il y a un seul capitaine. Ce qui veut dire que quand le capitaine dit à gauche il faut aller à gauche, comme par le passé avec Rigobert Song, a expliqué l’ancien Nantais à CamFoot. Pourquoi ça se passait bien avec Rigobert Song et avec Samuel Eto’o, ça ne devait pas bien se passer ? Vous savez, il faut regarder tout ce qui entoure. Il faut regarder tout ce qu’il y a derrière. Samuel et moi aujourd’hui, on a des relations de grand frère, de petit frère, de coéquipiers et amis. On a commencé ensemble, on a le même parrain, le président Gilbert Kadji. On a commencé ensemble à la KSA, après à la UCB, on s’est côtoyé en sélection pendant beaucoup d’années. Aujourd’hui, nos relations sont saines. On s’est parlé dans quatre yeux. Il me donne les conseils, je lui en donne aussi. Il a beaucoup plus d’expérience que moi, il a beaucoup gagné, il a joué dans des grands clubs. On essaye de discuter. Aujourd’hui, son but c’est le même que moi, encadrer ces enfants, redorer le blason de l’équipe nationale du Cameroun.«