Alors que trois matchs de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2017 sont au programme vendredi, la plus grosse affiche opposera la Mauritanie au Cameroun dans une véritable finale du groupe M. La Tunisie n’aura quant à elle pas le droit à l’erreur à Djibouti, tandis que le Maroc affrontera la Libye sans pression puisque les Lions de l’Atlas sont déjà qualifiés.


Après la qualification de l’Algérie pour la phase finale jeudi, les éliminatoires de la CAN 2017 s’apprêtent à vivre une nouvelle journée décisive ce vendredi avec trois matchs au programme dans le cadre de la 5e journée. Tous les regards seront braqués vers Nouakchott où la Mauritanie et le Cameroun vont se livrer à une véritable finale dans le groupe M. La donne est simple : un succès et les Lions Indomptables ont leur billet en poche. A l’inverse, si les Mourabitounes s’imposent, ils doubleraient leur adversaire et prendraient une sérieuse option sur la qualification.

Après avoir donné bien du fil à retordre aux Camerounais à l’aller (0-1), les hommes de Corentin Martins rêvent de l’exploit, eux qui ont frappé un grand coup en surprenant le Gabon (2-0) samedi dernier en match amical. Problème : pas franchement séduisants depuis le début de ces éliminatoires, les Lions Indomptables ont repris des couleurs en affichant un beau visage face à la France (2-3) lundi malgré la défaite. « On espère garder cet état d’esprit et cette combativité pour la suite. C’est une bonne chose d’aller en Mauritanie après un match comme ça« , a lancé le sélectionneur Hugo Broos après la rencontre face aux Bleus.

Canicule, blessés : la Tunisie sur ses gardes

Moins clinquant sur le papier, le match entre Djibouti et la Tunisie revêtira pourtant une grande importance alors que les Aigles de Carthage ne sont que deuxièmes du groupe A, à deux points du leader, le Liberia, qu’ils accueilleront en septembre. Tout résultat autre que la victoire pourrait donc se révéler fatal. A l’inverse, un succès mettrait la pression sur les Lone Stars qui reçoivent le Togo dimanche. Si les hommes d’Henryk Kasperczak partiront largement favoris face à un adversaire classé 108e nation FIFA et qu’ils avaient laminé 8-1 à l’aller, la prudence reste de mise puisqu’Abdennour, le gardien Aymen Mathlouthi, Youssef Msakni, Badri et Ben Hatira manqueront à l’appel.

Le climat sera également un facteur à prendre en compte alors que le mercure annonce 43°C ! « On transpire énormément ici, mais mes joueurs sont habitués à toutes les températures« , tente de dédramatiser Kasperczak, qui ne s’attend toutefois pas à avoir la partie facile. « Un match n’est jamais gagné d’avance. Certes, notre adversaire a perdu tous ses matchs depuis le début des qualifications. Il n’en demeure pas moins que nous devons être prudents et bien jouer pour forcer la décision« , a prévenu le Franco-Polonais sur le site de la CAF. Le revenant Harbaoui et le petit nouveau Sliti devraient débuter la rencontre.

Le Maroc pas encore en vacances

Déjà qualifié pour la phase finale, le Maroc aura quant à lui beaucoup moins de pression au moment d’affronter la Libye dans un match délocalisé en Tunisie. Mais comme pour l’amical face au Congo (2-0) il y a une semaine, aucun relâchement ne sera toléré par l’exigeant sélectionneur, Hervé Renard, très remonté ces derniers jours après l’épisode de la chicha.

« C’est un match qui reste très important même si on est qualifié. On a envie de bien finir et continuer à ne pas prendre de buts…« , a lancé le capitaine Mehdi Benatia au site Mountakhab. « On veut gagner pour montrer qu’on est en train de construire quelque chose de grand pour aller à la CAN« , poursuit-t-il. Les Lions de l’Atlas ne manquent pas d’appétit !

 Le programme du jour (horaires GMT) :

12H30, Djibouti-Tunisie (Groupe A)

17H, Mauritanie-Cameroun (Groupe M)

18H, Libye-Maroc (Groupe F)