En quête d’un renfort au poste de défenseur central, l’Olympique Lyonnais multiplie les pistes. Alors que les internationaux algériens Aïssa Mandi (Betis Séville) et Djamel Benlamri (Al Shabab) font partie des options envisagées, L’Equipe nous apprend ce jeudi qu’un autre joueur dont le nom a été lié aux Fennecs circule aussi dans le Rhône, celui de Samuel Gigot (26 ans), né et formé en France, à Arles-Avignon, et qui évolue depuis 2018 au Spartak Moscou après avoir éclos en Belgique.

Le Sudiste a un temps été présenté comme un possible renfort pour la sélection algérienne. Sauf qu’il n’a finalement pas de lien avec le pays des Fennecs. «Non, c’était des rumeurs infondées. Il n’y avait aucune chance de jouer pour l’Algérie. S’il y en avait eues, j’y serai allé de bon cœur. Ça a toujours été un pays que j’aimais et j’aime beaucoup. J’ai beaucoup d’amis algériens. Mais si je n’ai pas de lien avec, ce n’est pas possible. Après, ils ont fait un magnifique parcours à la CAN et je leur souhaite tout le meilleur», expliquait Gigot au site Goal le mois dernier.

Titulaire indiscutable au Spartak et sous contrat jusqu’en juin 2022, le défenseur est évalué à 8 millions d’euros par le site spécialisé Transfermarkt.