Jeudi, la Fédération marocaine (FRMF) annonçait le forfait d’Abderrazak Hamdallah pour la CAN 2019 (21 juin-19 juillet) et son remplacement par le latéral gauche Abdelkrim Baadi. Officiellement «blessé au dos et au bassin», l’attaquant d’Al Nassr doit passer des examens approfondis ce vendredi pour déterminer la gravité exacte de sa blessure.

Pourtant, cette version laisse plus d’un supporter dubitatif. En effet, Hamdallah est connu pour son caractère bien trempé et plusieurs sites comme Lion de l’Atlas et Le360 avancent que cette blessure n’est qu’un prétexte et que c’est l’intéressé qui aurait lui-même décidé de claquer la porte ! Soulignons qu’en mars dernier, alors que le sélectionneur Hervé Renard l’avait rappelé après 3 ans et demi d’absence, le natif de Safi avait décliné, officiellement pour «des raisons familiales». Cette décision ne lui avait finalement pas été préjudiciable pour la CAN.

La CAF va trancher

Hamdallah a-t-il à nouveau fait des siennes ces derniers jours ? Plusieurs sources indiquent en tout cas que le joueur de 28 ans n’était absolument pas intégré dans le groupe et qu’il s’était montré vexé de ne pas avoir eu droit au numéro 9 sur son maillot mercredi en amical contre la Gambie (0-1). L’épisode du penalty qu’il s’est disputé avec Fayçal Fajr lors de cette rencontre, et que le Caennais a frappé et raté, aurait été la goutte d’eau en trop…

On devrait bientôt connaître le fin mot de l’histoire puisqu’on rappelle que l’avant-centre faisait bien partie de la liste définitive transmise mardi à la Confédération africaine de football (CAF) et que seule une blessure certifiée par la commission médicale de la CAF autorise un changement dans les 23…