A la suite des incidents qui ont obligé l’arbitre à interrompre le match de la 1ère journée du groupe B de la Ligue des champions entre l’ES Sétif et Mamelodi Sundowns (0-2) avant son terme samedi, la CAF a prononcé la disqualification du club algérien ! Le résultat du match est annulé.


Nouveau coup de tonnerre dans cette édition décidément mouvementée de la Ligue des champions. Quelques semaines après Vita Club, c’est l’ES Sétif qui vient à son tour d’être disqualifiée de la compétition par la CAF ! Le vainqueur de l’édition 2014 laisse donc le Zamalek, Enyimba et Mamelodi Sundowns se disputer à trois les deux tickets qualificatifs du groupe B !

Prononcée par la commission d’organisation des compétitions interclubs de la CAF, cette sanction fait suite à l’irruption de pseudo-supporters de l’Aigle Noir sur la pelouse du stade du 8 mai 1945 dans les ultimes minutes du match de la 1ère journée contre Mamelodi Sundowns (0-2), samedi, ainsi qu’à « des jets de projectiles, de pierres, de bouteilles et de pétards, qui ont provoqué un certain nombre de blessés parmi les spectateurs et les forces de sécurité« , indique la CAF. Ces incidents avaient obligé l’arbitre à interrompre la rencontre alors qu’il restait seulement quelques minutes, voire secondes, à disputer. Et comme pour l’Etoile du Sahel en 2012, la CAF s’est montrée intransigeante sur le sujet, appliquant le règlement à la lettre.

Mamelodi Sundowns s’est déplacé pour rien

L’instance dirigeante du football africain a donc décidé de s’appuyer sur le chapitre XII paragraphe 3 du règlement qui stipule que « si l’arbitre est obligé d’arrêter le match avant sa fin réglementaire à cause d’un envahissement du terrain ou d’une agression contre l’équipe visiteuse, l’équipe hôte sera considérée comme perdante et sera éliminée de la compétition, nonobstant les sanctions prévues par les statuts et règlements. »

Toujours en conformité avec ses textes, la CAF a également annulé le résultat du match. Une décision qui aura du mal à passer du côté des Mamelodi Sundowns qui perdent 3 points dans l’affaire. Le tout après avoir effectué un déplacement à l’autre bout de l’Afrique, pour rien… Dans ce groupe provisoirement dominé par le Zamalek qui s’est imposé à Enyimba (1-0), la qualification se jouera donc à trois. Sans l’ES Sétif, qui pour la 2e année consécutive, s’arrête donc en phase de groupes.