Pépé Bonet rennes

Edouard Mendy tout juste remis de blessure et encore incertain, Romain Salin forfait : jeudi face à Cluj en Ligue Europa, Rennes va être confronté à un gros souci au poste de gardien. Cette situation pourrait profiter à l’habituel numéro trois, Pépé Bonet Kapambu. Âgé de seulement 16 ans, le natif de Kinshasa est arrivé en Bretagne en 2018 en provenance de l’INF Clairefontaine et il est passé professionnel un an plus tard, en juillet dernier. Après avoir pris place sur le banc à plusieurs reprises cette saison, le jeune portier pourrait donc connaître son baptême du feu face au club roumain.

«C’est un jeune gardien certes, mais de talent, et sur lequel on compte beaucoup. On veut le faire grandir, il assumera sans aucun problème s’il y a besoin d’assumer demain. (…) On a décidé en début de saison de le mettre numéro 3», a rappelé l’entraîneur des Rouge et Noir, Julien Stéphan, ce mercredi en conférence de presse, avant de vanter les qualités de l’adolescent.

«C’est un gardien très jeune, de grande taille, avec une grande maturité pour son âge. Il communique très bien dans ses buts. Il a une bonne lecture du jeu, de bonnes capacités athlétiques aussi. Il a des progrès à faire dans son jeu au pied, mais il est capable d’aller chercher des ballons dans le domaine aérien. Encore une fois il a de très bonnes aptitudes à son poste pour son âge», a insisté le technicien. Encore jamais appelé en sélections de jeunes avec la France, Pépé Bonet Kapambu demeure évidemment éligible avec la RDC.