Zidane entraîneur ! Une rumeur qui court depuis que l’ancien meneur des Bleus a pris sa retraite sur un coup de tête entré dans la légende, un soir de l’été 2006. Depuis quelques temps pourtant, cette idée folle de voir ZZ sur un banc se précise. A moins que…


Zinedine Zidane est un personnage secret autant qu’il est médiatique. Son coup de tête en finale de la Coupe du monde 2006, son retour à la veille de la compétition… sont tombés dans le domaine public. Ses explications moins. Et, encore une fois, Zizou n’a pas fait mentir la légende.

Interrogé par les lecteurs de France Football sur la possibilité d’aider la sélection algérienne, l’ancien meneur de jeu des Bleus s’est montré énigmatique : « Peut-être que c’est déjà fait. Il y a des choses que j’ai envie de faire mais dont je ne peux pas parler en public. Cela reste entre moi et ceux qui sont concernés, les joueurs, que je connais déjà un peu. » Quelques semaines plus tard, ce mystère prend de l’épaisseur avec la visite de Zidane aux Fennecs, en pleine préparation pour la CAN dans le Sud de la France. Une grande surprise et une grande joie pour les Fennecs qui ont beaucoup d’admiration pour le champion du monde d’origine kabyle. « Il nous a dit qu’il était content de notre parcours. Son soutien nous a fait forcément plaisir. Il a promis de revenir nous voir », a notamment confié l’attaquant de Mönchengladbach, Karim Matmour.

Dernier rebondissement avec la presse algérienne qui relate une information du Daily Mirror selon laquelle l’ex-capitaine des Bleus sera en passe de le conseiller technique personnel de Rabah Saâdane lors de la phase finale de la Coupe du monde 2010. Le tabloïd britannique affirme que Zidane est chargé de fournir des informations sur les adversaires des Verts du groupe C, particulièrement sur l’Angleterre. Selon d’autres sources, Zidane, qui se serait vu proposer le poste d’assistant au sélectionneur national lors de la Coupe du monde par la Fédération algérienne de football, ne serait pas contre cette idée.

Alors, info ou intox ? On sait l’ex-Galactique très proches de ces racines mais, jusque-là, ZZ a toujours refusé les postes d’entraîneurs qui lui ont été proposés (Standard de Liège, Queens Park Rangers…). Zidane est en outre lié au Real Madrid puisqu’il a intégré l’équipe de direction des Merengues en devenant le conseiller du président Florentino Perez, et l’ambassadeur du Real Madrid. A 37 ans révolus, Zidane n’a jamais été un grand communiquant. De même, son désir de transmettre son savoir est louable mais il n’a jamais vraiment démontré ses qualités de meneur d’hommes lorsqu’il était capitaine, au contraire d’un Didier Deschamps ou d’un Laurent Blanc qui se sont assis sur le banc avec un certain succès. Dans cette perspective, Zizou pourrait profiter de sa prochaine visite au pays, prévue début mars, pour approfondir les discussions avec les responsables de la FAF et le sélectionneur national.

Photo: Rabah Saadane et Zinedine Zidane bientôt sur le même banc? ( © DR)