La star du football mondial, Zinedine Zidane, a été décorée, hier, de la médaille du mérite Al Athir (la plus haute distinction algérienne) par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, lors du troisième jour de sa visite en Algérie, son pays d’origine.


Accompagné de sa mère Malika et de son père Smaïl au siège de la présidence à El Mouradia (Alger), Zidane a été reçu par le président de la République lors d’une audience dont le contenu n’a pas été divulgué. A l’issue de cette audience, Zizou a déclaré brièvement : « C’est une audience symbolique, aussi bien pour moi que pour mes parents et je suis surtout heureux d’être venu en Algérie parce que je suis l’invité du président Bouteflika. Je suis content et heureux d’avoir partagé un moment avec Monsieur le Président ».

Ensuite, il a été convié à un déjeuner offert en son honneur au Palais du peuple en présence de membres du gouvernement et de hautes personnalités politiques et sportives, à l’issue de laquelle il a reçu des mains du président de la République la médaille Al Athir. Cette médaille est décernée « en reconnaissance de votre notoriété exceptionnelle que vous avez édifiée avec une volonté et une sportivité uniques en leur genre », souligne le texte lu lors de la cérémonie de remise, au Palais du peuple. Elle est aussi une « reconnaissance de votre respect des règles du jeu et de l’admiration qu’on vous doit et en raison de l’exemple que vous constituez pour la jeunesse algérienne. La médaille Al Athir constitue également une reconnaissance de votre attention particulière, de votre générosité, de votre solidarité effective avec les plus démunis, ainsi que votre attachement affirmé à votre pays d’origine, du respect et de l’admiration que vous vouez au peuple algérien dont vous faites partie », ajoute le texte.

Zidane célébré par l’Etat et les anciennes stars du football algérien

Zidane n’a, en effet, jamais renié ses origines même s’il n’est plus revenu au pays depuis l’âge de 14 ans (1986) pour des obligations professionnelles. Mardi, lors du point de presse tenu à l’hôtel El Djazaïr (ex-Saint George), il a déclaré : « J’ai voulu venir un peu plus tôt, mais j’ai dû reporter mon voyage à cause de mon programme sportif très chargé. Je ne voulais pas effectuer mon voyage dans la précipitation et pour un court laps de temps », a-t-il souligné en guise de son attachement au pays de ses origines.

Lors de ses différentes visites dans les wilayas d’Alger et de Boumerdès, Zizou était très ému par l’accueil chaleureux qui lui a été réservé par ses fans qui l’ont soutenu même dans les moments les plus difficiles, notamment après son expulsion en finale du Mondial allemand 2006. Etaient présents à la cérémonie de remise de la médaille Al Athir les anciens joueurs de l’équipe de football du Front de libération nationale (FLN) qui ont offert à Zidane une photo de l’équipe du FLN d’il y a plus de quarante ans. Après la cérémonie, le président Bouteflika et Zinedine Zidane ont pris une photo de famille avec les anciennes gloires du football algérien qui étaient présentes. En fin de journée, Zidane a été également reçu par l’ambassadeur de France en Algérie.

Slimane M, pour El Watan