Dimanche après-midi, le sélectionneur de l’Algérie Vahid Halilhodzic a communiqué sa liste de joueurs retenus dans le cadre du stage de l’équipe nationale qui se déroulera à Sidi Moussa du 21 mai au 16, pour préparer les éliminatoires de la CAN 2013 et du Mondial 2014. Si la majorité des choix du technicien franco-bosnien semble plutôt cohérente, quelques surprises sont à noter comme l’absence de Ghezzal, alors que les mises à l’écart de Ziani et Abdoun sont confirmées.


Que peut donc bien reprocher Vahid Halilhodzic à Karim Ziani et Djamel Abdoun ? Alors qu’il a annoncé le groupe retenu pour le stage à la fin de ce mois pour préparer les éliminatoires de la CAN 2013 et de la Coupe du monde 2014, le sélectionneur des Fennecs s’est une nouvelle fois passé des services des deux milieux de terrain. Sans surprise diront certains, tant les deux joueurs ne semblent plus faire partie des plans de l’ancien entraîneur du Paris Saint-Germain, pour ne pas dire qu’ils sont devenus indésirables en sélection.

Alors qu’il doit composer avec les retraites internationales d’Anthar Yahia, de Nadir Belhadj et de Karim Matmour, le sélectionneur a une nouvelle fois décidé de faire sans le milieu de terrain de Al-Jaish, au Qatar. Une décision devenue quasiment systématique alors qu’il insiste sur le fait que la porte de la sélection n’est pas fermée pour Ziani. Avec la vague de départ d’éléments d’expérience, Halilhodzic aurait pu s’appuyer sur l’ancien Marseillais, rodé aux grandes compétitions, auteur d’une bonne saison et nominé pour le prix du meilleur joueur du championnat. Sans succès.

Ghezzal : « Une grosse déception« 

Pour ce qui est de l’absence de Djamel Abdoun, les détracteurs d’Halilhodzic diront qu’elle n’a même plus de quoi surprendre tant les relations entre le milieu de terrain et l’entraîneur semblent s’être détériorées jusqu’à atteindre le point de non-retour. Lors d’une conférence de presse il y a tout juste un mois le sélectionneur avait lui-même annoncé la couleur concernant le joueur de l’Olympiakos : « J’ai entendu dire qu’il parle beaucoup dans les journaux. Qu’il sache qu’avec moi, aucun joueur, quel que soit son niveau, ne peut gagner sa place dans les colonnes des journaux. Aucun joueur ne peut exercer sur moi une pression pour que je le convoque. »

En revanche, l’absence d’Abdelkader Ghezzal a de quoi surprendre. Double buteur lors de la dernière journée de Liga, l’attaquant de Levante aurait du bénéficier du retrait de Matmour pour faire son retour en sélection, mais ce sera un nouveau rendez-vous manqué pour l’ancien pensionnaire de la Serie A. Le Fennec avait d’ailleurs du mal à cacher sa déception. « C’est une grosse déception. Car l’équipe d’Algérie, j’y tiens. Depuis son arrivée, Vahid Halilhozdic a réussi de bonnes choses. Il permet à une nouvelle génération de se révéler. L’essentiel est que l’Algérie réussisse un bon départ dans ces éliminatoires, c’est souvent là que ça se joue« , a t-il confié. Si les résultats de la sélection lui ont donné raison jusqu’à présent, Vahid Halilhodzic, en se privant d’éléments actuellement en forme, prend le risque de se voir reprocher ses décisions en cas de contre-performances lors des éliminatoires qui sont sur le point de débuter. Les premiers éléments de réponses interviendront dès le 2 juin le match éliminatoire au Mondial 2014 face au Rwanda.

 La liste des joueurs retenus par Vahid Halilhodzic.