graet zetchi

Ces derniers mois, les fédérations française et algérienne ont envoyé plusieurs signaux positifs pour l’organisation d’un match amical entre les deux nations en Algérie l’an prochain, éventuellement en octobre 2020 à Oran. Mais le président de la FFF, Noël Le Graët, a jeté un sérieux coup de froid sur cette éventualité ce mardi.

«En 2020, il n’y a quasiment aucune chance. Quand je vois le calendrier, entre les matchs de qualifications, l’Euro, la Ligue des nations, c’est très compliqué, pour eux comme pour nous. (…) En tout cas, ce ne sera pas au premier semestre», a indiqué le dirigeant à l’AFP. Le Breton l’admet, l’organisation de ce match est vraiment compliquée, mais il n’entend pas renoncer pour autant.

«Il y a une élection présidentielle importante là-bas (le 12 décembre). Mais il faut qu’on y arrive. Ma volonté reste ferme. (…) On a l’impression que la France ne pourra jamais rencontrer l’Algérie, mais moi j’ai tellement envie. Ce sont les deux seuls pays pratiquement qui ne peuvent pas se rencontrer, alors qu’il y a un attachement», a insisté Le Graët qui a confirmé son voyage en Algérie «fin janvier, début février pour bavarder».