infographie_aubameyang_mahrez.png

A mi-saison dans les principaux championnats européens, l’heure est au bilan avant la début des manches retour. L’occasion de constater que Pierre-Emerick est le meilleur artificier africain depuis le début de la saison, alors qu’Odion Ighalo et Riyad Mahrez assurent le spectacle en Premier League.


Comment pouvait-il en être autrement ? Déjà meilleur buteur africain sur l’année civile 2015 avec 42 réalisations, Pierre-Emerick Aubameyang se retrouve logiquement en tête du classement des buteurs continentaux dans les principaux championnats européens pour la saison 2015-2016. Avec déjà 27 buts inscrits toutes compétitions confondues dont 18 en Bundesliga, l’international gabonais a écrasé la concurrence et affole les statistiques au point de suivre le rythme infernal des Ronaldo, Messi et Neymar.

Les autres attractions sont à chercher du côté du championnat anglais où leurs noms reviennent en boucle chaque week-end. Odion Ighalo et Riyad Mahrez sont les deux grandes révélations de la saison et ont la particularité de découvrir la Premier League seulement depuis cette saison après avoir évolué en 2e division la saison passée. Un apprentissage en guise de formalités pour le Nigérian et l’Algérien puisqu’ils se retrouvent respectivement aux 3e et 4e place du classement des meilleurs buteurs du Royaume avec 14 et 13 buts.

infographie_aubameyang_mahrez.png

Ighalo surprend par sa régularité devant les filets adverses, étant par exemple buteur lors des six derniers matches de Watford. De quoi le faire terminer meilleur buteur de l’année civile en Angleterre sur l’ensemble des quatre premières divisions. De son côté, si Riyad Mahrez a prouvé ses qualités de finisseur, le milieu de terrain s’est aussi illustré à la passe avec sept passes décisives cette saison en Premier League, ce qui fait de l’ancien Havrais le meilleur passeur africain au classement.

Il est talonné de près par le Tunisien Wahbi Khazri, le Sénégalais Sadio Mané ou encore le Togolais Matthieu Dossevi. Autres joueurs à se distinguer, Samuel Eto’o, à la fête du côté d’Antalyaspor où il en est déjà à 13 réalisations, mais aussi la bonne surprise Hakim Ziyech, auteur de 19 buts sur l’ensemble de la saison 2015, dont 10 buts et 5 passes décisives depuis le début de l’année.