Enorme désillusion pour Haris Belkebla. Alors qu’il avait gagné sa place pour la CAN 2019 (21 juin-19 juillet) sur le terrain, l’international algérien a été écarté du groupe au dernier moment après une blague qui a mal tourné. En effet, le Fennec a créé la polémique en montrant ses fesses durant un live de son coéquipier Alexandre Oukidja qui jouait au jeu Fortnite. Dans un message publié ce mercredi sur Instagram, le milieu de terrain de Brest a expliqué qu’il ne savait pas que son partenaire était en direct mais qu’il comprend et accepte la sanction dont il fait l’objet.

«Bien évidemment, je ne pensais pas être en direct sur un réseau social. Cependant mon geste reste déplacé et n’a pas lieu d’être dans un rassemblement d’une telle importance», a admis le joueur. « J’ai commis une erreur dont je paye le prix immédiatement par mon exclusion de la sélection nationale. Une sanction qui me brise le cœur mais qui est légitime de la part des instances algériennes du football. Je n’en veux évidemment à personne si ce n’est à moi-même, surtout de vous avoir déçus et de vous avoir causés du tort…»

Pour rappel, Belkebla a été remplacé dans les 23 par Mohammed Benkhemassa (USM Alger).