Les 12 et 16 novembre prochains, l’Algérie et le Zimbabwe vont s’affronter dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2021. Alors que le match aller est prévu à Alger et le retour à Harare, des difficultés de déplacements pourraient se poser pour les deux sélections en raison des restrictions liées à la crise sanitaire. Dans ce cadre, la Fédération algérienne (FAF) a effectué une proposition à son homologue zimbabwéenne (Zifa), comme l’a révélé le président de l’instance, Felton Kamambo.

«La Fédération algérienne nous a proposé de jouer les deux confrontations en Algérie tout en payant notre logement, mais nous avons refusé cette offre. Nous ne pouvons pas vendre notre âme», a asséné le dirigeant pour le journal The Herald. «Le pays est actuellement d’humeur festive, après la levée de l’interdiction du Stade national des sports, on remercie le gouvernement qui a tout fait pour qu’on puisse accueillir l’Algérie sur notre terrain.»

Le Zimbabwéen a ajouté qu’il a à son tour proposé aux Fennecs de jouer les deux matchs à Harare tout en prenant en charge les frais d’hébergement. Sans surprise, les champions d’Afrique en titre ont eux aussi décliné. Pour rappel, l’Algérie occupe la tête de son groupe éliminatoire avec deux points d’avance sur son futur adversaire.