Triste semaine décidément pour le monde du football. 24h après les cris de singe qui ont ciblé Moise Kean à Cagliari, une autre affaire a éclaté mercredi soir, cette fois en France. Aux commentaires sur beIN Sports pour le match Strasbourg-Reims (4-0), le consultant Daniel Bravo a tenu des propos offensants après l’ouverture du score du Cap-Verdien Nuno Da Costa.

« Il a de belles stats quand même. Sixième but et cinq passes décisives, c’est pas mal pour un Noir… un joueur qui n’a été titulaire que 17 fois« , a lâché l’ancien international français en tentant de se rattraper. Suite au tollé provoqué, la chaîne sportive s’est excusée dans un communiqué. « beIN SPORTS et son consultant s’excusent pour les propos tenus lors du match Strasbourg – Reims, qui peuvent être considérés comme choquants et qui vont à l’encontre des valeurs prônées par la chaîne et sa rédaction. beIN SPORTS rappelle qu’elle lutte contre toutes les discriminations, en particulier le racisme, et promeut la diversité, l’égalité et le respect au travers de l’ensemble de ses retransmissions« , a assuré beIN dans un communiqué. Rappelons que la chaîne avait déjà été contrainte de s’excuser après la polémique du « Banania » pendant le Mondial 2018.

Da Costa a également tenu à calmer le jeu en évoquant un « lapsus » du commentateur aux côtés de qui il a pris la pose après la rencontre. « Pas d’inquiétude, un lapsus ça arrive, il travaille trop ! beIN Sports arrêtez les matchs en milieu de semaine SVP« , a plaisanté l’Alsacien sur Twitter.