Victorieuse d’une courte tête face à la Zambie (3-2) jeudi à l’occasion du dernier tour aller des qualifications pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, la sélection féminine du Cameroun a lancé de lourdes accusations après le match en affirmant que son adversaire a utilisé deux hommes dans son équipe !

«La différence s’est faite aussi avec les garçons qui sont dans cette équipe ; il ne faut pas se le cacher, le numéro 11 (Barbara Banda) et le 20 (Rachel Nachula). Ils nous ont créé beaucoup de problèmes, parce qu’ils sont plus garçons que femmes», a lancé le sélectionneur des Lionnes, Alain Djeumfa, à l’issue de la manche aller. A la veille du retour, programmé mardi à Lusaka, le technicien en a remis une couche ce lundi en affirmant devant les médias que la FIFA devrait «se pencher sur ce problème».

Le Cameroun aurait déjà fait part de ses doutes avant la manche aller et «la Congolaise qui était commissaire de match a demandé à procéder à une vérification corporelle» des deux joueuses en question, indique le site Cameroon-info.net en citant une source «digne de foi» à la Fédération camerounaise (Fecafoot). «Le coach zambien et son staff se sont opposés. Ils ont dit qu’ils ont disputé les éliminatoires avec elles depuis le début, et que ça n’a posé aucun problème partout ils sont passés.» Dans ce contexte, le Fecafoot aurait déposé une réserve auprès de la Confédération africaine de football (CAF). Voilà qui n’aidera pas à améliorer l’image du foot féminin sur le continent…

Alain Djeumfa accuse la Zambie de jouer avec des hommes (à partir de 3min49sec, en anglais)

ROAD TO TOKYO 2020: ZAMBIA VS CAMEROON CAMEROON COACH DJEUMFA ALAIN AND CAPTAIN EJANGUE SILIKI

Publiée par Football Association of Zambia (FAZ) sur Lundi 9 mars 2020