A seulement 16 ans, Eduardo Camavinga enchaîne les matchs avec Rennes en ce début de saison et n’en finit pas de bluffer son monde. Alors que diverses rumeurs circulent sur les origines du joueur, L’Equipe nous apprend ce vendredi que le jeune milieu de terrain est lié à deux pays africains. Il y a d’abord l’Angola évidemment, le pays de ses parents, où il est lui-même né et où il a grandi jusqu’à l’âge de deux ans avant d’arriver en France. Le quotidien sportif ajoute que le Rennais a toutefois été enregistré auprès de la LFP sous la nationalité congolaise puisque son père dispose également d’un passeport congolais (Congo Brazzaville).

Ceci étant dit, les chances de voir Camavinga défendre un jour les couleurs d’un pays africain sont très faibles puisque le joueur privilégie les Bleus. Sa procédure de naturalisation française est en cours et pourrait aboutir début 2020. Il serait alors éligible avec les différentes sélections françaises, notamment en Espoirs, une catégorie qu’il peut largement briguer.