L’heure du choix a sonné pour Jonathan Ikoné ! Très performant avec Lille depuis plus d’un an maintenant et international français dans les catégories de jeunes, des U16 jusqu’aux Espoirs, le milieu offensif de 21 ans a été appelé pour la première fois par le sélectionneur des A, Didier Deschamps, ce jeudi pour affronter l’Albanie (7 septembre) et Andorre (10 septembre), dans le cadre des éliminatoires de l’Euro 2020.

«Il a réalisé de belles choses avec son club la saison dernière mais aussi ce qu’il a été capable de faire avec la sélection des Espoirs. C’est aussi lié aux absences importantes sur le plan offensif. Il a un profil à jouer sur un côté avec beaucoup de percussion. Il a de l’efficacité dans la dernière passe», a expliqué le technicien.

S’il prend part à un seul de ces matchs, ne serait-ce que durant quelques secondes, le joueur formé au PSG ne sera plus éligible avec la RD Congo, le pays de ses parents, qui le convoite également. Dans ce cadre, le sélectionneur congolais de l’époque, Florent Ibenge, avait rencontré le père du Nordiste en mai dernier, avant la CAN 2019. Il s’agissait d’un moyen de placer ses pions pour l’avenir même si Ikoné avait ensuite préféré disputer l’Euro Espoirs avec les Bleuets. Les A sont une forme de suite logique et, a priori, les Léopards vont devoir oublier le Lillois, comme cela avait été le cas avec Tanguy Ndombélé il y a un an…